Politique en matière de cookies
Ce site internet utilise des cookies. Pour en savoir plus sur les cookies, consultez la politique en matière de cookies. En poursuivant votre navigation, vous autorisez Facial Sculpture Clinic à utiliser ces cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La classification orthognatique - L’équilibre facial

Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires Nous analysons l’équilibre du visage, en le divisant horizontalement en trois parties et verticalement en cinq parties. Les visages les plus agréables sur le plan esthétique correspondent presque toujours à ces proportions.
Le plan frontal (longueur du visage)

Nous décrivons le plan frontal en le divisant aussi horizontalement en trois parties et verticalement en cinq parties. Nous définissons ainsi méticuleusement la dimension verticale du visage : visage long ou visage court. De plus, le plan frontal est indispensable lors de l’analyse de l’asymétrie faciale. La chirurgie orthognatique offre un excellent moyen de corriger ces malformations. 

  • La hauteur du visage est divisée en trois parties égales : la partie du front jusqu’aux sourcils, la partie des sourcils jusqu’à la base du nez et la partie de la base du nez jusqu’à la base du menton.
  • Le visage complet est divisé en deux parties, avec les yeux comme axe central.
  • Le tiers inférieur du visage (du nez jusqu’à la base du menton) est encore divisé en deux parties : la partie jusqu’à la lèvre supérieure formant un tiers, et la partie depuis la lèvre inférieure jusqu’à la base du menton formant les deux tiers restants.
  • La largeur du visage devrait être la dimension de cinq yeux juxtaposés.
  • La distance entre les sourcils et le menton devrait être égale à la largeur du visage.
Le plan sagittal (plan antéropostérieur ou profil)
Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires De profil, le visage harmonieux a un tracé légèrement convexe (rond). Un visage trop convexe présente un aspect moins idéal. C'est généralement le cas chez les patients qui ont une occlusion de classe II ou chez les patients qui présentent une déficience au niveau du menton. Un manque de convexité dans le visage (concavité faciale ou visage creux) est considéré de la même manière. On trouve généralement ce manque de convexité chez les patients avec une occlusion de classe III (mâchoire inférieure trop grande ou mâchoire supérieure trop petite). La vue de profil est généralement caractérisée par une occlusion dentaire, correcte ou non.
La classification des occlusions dentaires est basée sur la classification d'Angle (classe I, classe II-1 & II-2, classe III). Angle est l’un des orthodontistes les plus connus du début du siècle dernier. Cette classification ne repose ni sur la divergence verticale (chaque visage long ou court peut avoir une occlusion de classe I, II ou III) ni sur la divergence transversale (visage étroit ou large).
Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires
Le plan coronal (volume facial)
Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires Le plan coronal est idéal pour analyser toutes les caractéristiques faciales superficielles, en matière de profondeur, en regardant la personne de face ou dans une position trois-quarts. Les gens se regardent (c’est-à-dire qu'ils voient leur nez, leurs lèvres, leurs pommettes, leur texture de peau, leurs angles mandibulaires, etc.) de cette façon dans le miroir. Les interventions chirurgicales qui modifient le plan coronal sont souvent des opérations complémentaires, telles que l’utilisation de greffe osseuse, d'injection de graisse dans le visage (liposculpture), la correction du nez ou encore l'adaptation des angles de la mâchoire.